Le voyage est terminé.

Merci à tous les spectateurs, les comédiennes, comédiens, musiciens, danseurs.

et vivement le prochain spectacle.

VOIR LES PHOTOS

 

Nous sommes en 1926.

Cela fait maintenant sept ans que l’émigration des Polonais vers l’Alsace a commencé.

Et l’on a peine à croire que ces Polonais n’avaient pas choisi de devenir mineurs.

La Société Générale d’Immigration avait imposé au départ leur destination.

Il y eut donc une part importante de hasard dans la constitution

du noyau polonais du bassin potassique.

 

Ces émigrés durent s’habituer à la fois à un nouvel environnement géographique,

à un nouveau métier, à un et même deux nouveaux langages (Français et Alsacien),

à de nouveaux voisins y compris parmi les compatriotes inconnus d’eux auparavant.

 

Quadruple dépaysement, quadruple voyage

dont un seul suffit parfois à déstabiliser un être.

C’est d’un de ces voyages que raconte cette pièce.

Celui de la famille Sibalski venue de Pologne

pour travailler dans les mines de potasse d’Alsace.

Mais plus particulièrement celui d'Andrzej Sibalski, le fils qui est du voyage.

Et dans cette époque entre les deux guerres, rien n’est simple.

 

Il faudra affronter les hostilités de chacun.

Ceux qui ne veulent pas de ces étrangers dans leur pays, ceux qui ne veulent pas s’intégrer dans la culture de cette région, ceux qui en font un enjeu social et politique.

 

Andrzej se moque de tout cela et rien ne pourra l’empêcher d’aimer Jeanne Mutter,

cette jeune et belle Alsacienne

pas même Fernand Keller qui ferra tout pour que cette relation puisse naître.

 

C’est aussi ce voyage qui amène Andrzej et Jeanne

dans ce pays si coloré malgré la tristesse des terrils.

C’est aussi le voyage de tous ces Polonais,

qui une fois la crise arrivant, devront être licenciés

et serons obligés de retourner au pays, laissant tout derrière eux

 

Il faudra un accident au fond de la mine, une prise de conscience de chacun,

un début de ce qui sera un grand mouvement syndical

pour que les idées changent, que les mœurs évoluent.

 

Cette pièce est surtout un hymne à la tolérance, au respect et à la liberté.

L’Alsace a toujours été une terre d’accueil et continue aujourd’hui de l’être.

Faire revivre cette épopée au travers de ces « Voyages de la famille Sibalski »

est avant tout une aventure humaine qui doit nous faire comprendre

que la mémoire du passé doit essentiellement nourrir

notre actualité et préparer notre avenir.

 

Bienvenue

Compagnie Théâtrale de la Tuilerie

Vous avez des informations à nous communiquer.

Utilisez la page CONTACT.